Quelles sont les conditions pour utiliser le logo restaurant fait maison ?

Logo Restaurant » Quelles sont les conditions pour utiliser le logo restaurant fait maison ?

Si vous détenez un restaurant en France, alors vous devriez appliquer certaines règles érigées par le gouvernement.
Depuis le 15 juillet 2014, la loi oblige la plupart des restaurateurs sur le territoire français à adopter les règles d’affichage de la mention légale « fait maison ». Cette mention est tout simplement un dispositif informatif sur les caractéristiques des plats vendus. Ce logo « fait maison » permet donc aux consommateurs de distinguer les plats cuisinés à partir de produits frais, de ceux qui sont cuisinés à base de produits industriels.

ENVIE D'UN LOGO DE RESTAURANT UNIQUE ?

Profiter l'expertise d'un expert en graphisme pour la conception de votre logo de restaurant à moindre coût (via Fiverr). Découvrez notre guide (pas à pas) qui vous explique tout en détail, avec notamment l'exemple d'une création de logo restaurant.

La mention logo restaurant fait maison appliquée sous forme de logo n’est ni une labellisation, ni une certification. En tant que restaurateur, vous ne subirez aucune évaluation préalable, ni autre examen de passage. Cependant rien ne vous garantit que les examens à postériori soient exclus.

Bien évidemment, l’application du logo « fait maison » est définie sous certaines conditions. Et ces modalités sont à prendre en considération afin d’éviter une mauvaise utilisation de ce logo qui peut vous amener à des sanctions.

Qui sont imposés à afficher le logo « fait maison » ?

Il existe une catégorie de restaurants qui sont dans l’obligation de mentionner ce logo. Nous pouvons citer

  • Les restaurants traditionnels sur place
  • Les restaurants de chaîne
  • Les restaurants rapides ou fast-foods
  • Les restaurations collectives telles que les cantines scolaires, les cafétérias en milieu scolaire ou en entreprise.
  • Les ventes à emporter : comme les food trucks (vente en plein air, en stand ou dans les halles couvertes) ou les services traiteurs.

Ces types d’établissement mentionnés ci-dessus sont imposés à respecter l’application du logo « fait maison », mais il existe d’autres modalités encore plus complexes pour pouvoir afficher correctement ce logo.

Qui peuvent afficher le logo « fait maison » ?

Comme nous l’avons vu, une multitude de restaurants sont imposés à appliquer le logo « fait maison. Mais vous, cuisiniers et restaurateurs pourrez utiliser ce logo si et seulement si vous confectionnez des plats faits maison !

Un plat « fait maison » n’est pas vraiment le type de plat auquel on pense réellement. En effet, ce n’est pas obligatoirement un plat artisanal cuisiné en petite quantité par un artisan. Ces plats peuvent être produits en grande quantité de manière industrielle comme dans les restaurants de chaîne, dans les cantines et les cafétérias scolaires.

Mais attention, les cuisines centrales ne sont pas tolérées ! Ce qui veut donc dire que les plats produits en grande quantité puis distribués et consommés à un temps différés ne font pas partie des plats « faits maison ».

Quels sont les restaurants qui font des « plats faits maisons » ?

Un restaurant qui produit des plats « faits maison » peut traduire plusieurs sens.  En voici quelques caractéristiques de ceux qui sont en règle, et de ce fait autorisé à afficher le logo restaurant « fait maison ».

Les restaurants cuisinant et distribuant ses plats sur place.

Ceci paraît évident. Les plats « faits maison » sont ceux qui sont servis dans les lieux où ils ont été cuisinés. Cependant il existe des restaurateurs mis à l’exception, pouvant vendre leurs produits en dehors du local de cuisson :

  • Les foods trucks
  • Les vendeurs ambulants
  • Les services traiteurs

Les restaurants utilisant des ingrédients « bruts » ou crus

Les plats « faits maison » ne sont pas seulement s les plats distribués dans le local où ils ont été confectionnés. Ce qui vous amène, vous en tant que restaurateur à respecter certaines règles de plus pour valider l’authenticité « fait maison » de vos plats.

Les ingrédients bruts sont ceux qui sont :

  • Assemblés à aucun aliment fini venant des grandes surfaces (produits industriels)
  • Emballés, conditionnés, conservés : crus et sans autre additifs. A l’exception du sel.
  • Congelés et surgelés (authenticité indubitable de son aspect cru)
  • Non-réchauffés

Cette règle s’impose lors de la réception de vos ingrédients. Toutefois, vous pouvez toujours ajouter d’autres éléments lorsque vous allez les conserver.

Il existe cependant une liste d’aliments « non bruts » qui peuvent être utilisés en tant qu’ingrédients primaires pour vos  plats.

Ce sont des produits traditionnels de cuisine comme les :

  • salaisons, saucisses, charcuteries. (Sauf terrines et pâtés)
  • fromages, crème fraiche, lait
  • huiles, beurres
  • pâtes, pains, farines, biscuits secs
  • céréales, fruits et légumes secs ou confits,
  • abats blanchis
  • choucroute crue
  • levure, sucre, gélatine
  • condiments, aromates, épices
  • chocolat, café, thé et autres infusions
  • sirop, vins, alcools, liqueurs, concentré

Cependant, si vos plats sont composés essentiellement de ces ingrédients alors ils ne seront pas considérés comme des plats « faits maisons ». Dans ce cas, vos plats devraient comporter un élément préparé personnellement par le cuisinier pour avoir les caractéristiques d’un plat « fait maison ». Que ça soit juste le pain ou les pâtes !

Les règles d’affichages du logo « fait maison »

Sur vos cartes ou sur vos ardoises, vous êtes imposés à une charte graphique lorsque vous êtes en état d’afficher le logo « fait maison ».

Où placer ce logo sur vos supports ?

La mention légale « fait maison » doit être visible par la clientèle.

  • Si vous n’avez aucun plat fait maison : n’affichez pas le logo
  • Si vous n’avez que quelques plats faits maisons : indiquez le logo « fait maison » en face de chaque plat concerné.
  • Si tous vos plats sont faits maisons : vous pouvez mentionner le logo soit en face de tous les plats, soit l’indiquer en en-tête ou en pied de page.

Ce logo peut être placé sur tous supports physiques ou virtuels (sur cartes, menus, ardoises, vitrines, porte d’entrée, pages web etc…)

Quelle charte graphique à respecter ?

  • Taille : 5*6 mm minimum
  • Dessiné à la main ou imprimé sur tous vos supports physiques
  • Mise en forme : logo blanc sur fond sombre ou logo noir sur fond clair. Le fond peut être coloré selon l’esthétique de votre local.